Rechercher
  • cdfmepat164

Anxiété prémenstruelle | Ce qu’il faut savoir

Ce n’est pas rare que vous êtes plus anxieuse juste avant vos menstruations? Que vous êtes plus facilement irritable? Et que vous vous sentez parfois plus dépressive?


Eh bien, vous n’êtes pas les seules!



Qu’est-ce que l’anxiété prémenstruelle?


Tout d’abord, il faut comprendre que l’anxiété prémenstruelle est causée par la baisse des niveaux d’œstrogènes dans l’organisme, ainsi qu’au taux de sérotonine (aussi appelé hormone du bonheur) inférieur lorsque l’on arrive près de nos menstruations.


Lorsque des variations hormonales importantes se produisent dans notre corps, cela peut venir affecter les mécanismes chimiques de l’anxiété.


À la suite de ce changement hormonal, certaines femmes peuvent même avoir l’impression de vivre une véritable dépression durant quelques jours.


Donc, la première chose à faire pour lutter contre l’anxiété pendant le cycle menstruel consiste à faire augmenter son niveau de sérotonine par différents moyens.



Astuces pour lutter contre l’anxiété prémenstruelle


1- Pratiquer du sport et des techniques de relaxations. Face à l’anxiété, il est conseillé de pratiquer une activité sportive, de se vider l’esprit et de se relaxer. Il est même très intéressant de pratiquer la méditation et/ou de simples exercices de relaxation.


2- Avoir une bonne hygiène de vie. Avoir une bonne alimentation est la clé pour diminuer les effets de l’anxiété prémenstruelle. Pour cela, il faut favoriser les aliments en acides gras, en oméga 3, en magnésium et en calcium. En revanche, évitez les « excitants » comme le café, le sucre, le sel et l’alcool.


3- Prendre une pilule contraceptive hormonale. En effet, lorsque l’ovulation est bloquée, il n’y a pas (ou très peu) de variations d’hormones et cela peut calmer vos crises d’anxiété prémenstruelle. Aussi, savoir que son stress est lié à son taux d’hormones peut suffire à rationaliser ses symptômes et mieux les vivre.


4- Utiliser les bonnes protections hygiéniques pour vous. Certaines personnes sont stressées juste à l’idée de devoir insérer un tampon dans leur vagin. Dans ce cas, la culotte menstruelle ou les serviettes sanitaires peuvent être de bons substituts. Chez d’autres personnes, c’est tout ce qui est fait avec des produits « chimiques », alors elles peuvent utiliser des produits bio ou encore la diva cup (entonnoir en silicone). Quoi qu’il en soit, l’important est de trouver votre mode de protection qui vous stresse le moins au quotidien.



Si jamais votre anxiété persiste après la période de vos menstruations, il pourrait être utile de vous faire prescrire par votre médecin un traitement avec des inhibiteurs de la recapture de la sérotonine.


Cependant, si votre état anxieux ou votre dépression persiste en dehors de vos menstruations, alors ce n’est peut-être pas une anxiété prémenstruelle, mais un état plus général ou une autre maladie. Une psychothérapie pourrait dans ce cas mieux vous aider à vous comprendre, prendre soin de votre santé mentale et trouver une réponse appropriée.



Et vous quels sont vos trucs pour mieux vous sentir lors de vos menstruations?

5 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout