Rechercher
  • cdfmepat164

Enfants exposés à la violence conjugale | Comment les aider?

Difficile de rester insensibles face à la violence conjugale, surtout quand elle peut toucher autant d'enfants. Eh bien, quand un problème nous touche, le mieux c'est de prendre action. Mais comment prendre action lorsque nous sommes à l'extérieur de la situation?

Voici quelques astuces pour vous aider à aider un enfant exposé à la violence conjugale:

  • Mettre fin à l'exposition à la violence: Selon la loi de protection de la jeunesse, un enfant exposé à la violence conjugale dans sa famille est considéré comme une victime, qu'il soit visé directement par la violence ou non. L'exposition à la violence est considéré un mauvais traitement envers l'enfant.


  • Communiquer avec la DPJ si un enfant vous confie qu'il y a de la violence conjugale dans sa famille: Sortir un enfant qui est prit dans une situation de violence conjugale est primordiale, entre autre pour son développement personnel. En communiquant avec la DPJ, vous pouvez garder l'anonymat. DPJ: 514-896-3100


  • Comprendre les effets possibles de la violence conjugale sur les enfants: La violence conjugale peut affecter les enfants en leur donnant des troubles de comportement, ainsi que des séquelles physiques et psychologiques. Par exemple, les enfants peuvent répéter les paroles de violence verbale, lancer des objets, frapper, avoir de la difficulté à respecter l'autorité du parent victime, ressentir de la peur, faire de l'anxiété, être en colère, éprouver de la tristesse, croire qu'ils sont coupables, etc.

Plus d'informations sur les effets de la violence conjugale sur les enfants. Plus d'outils pour aider les enfants exposés à la violence conjugale.


  • Donner des ressources au parent victime: Toutes ressources peuvent être obtenues via Sos violence conjugale, tel qu'un accès à un hébergement et à des ressources d'aide à l'emploi.


  • Donner la chance à l'enfant de parler de ce qu'il vit: Il est primordial que l'enfant puisse exprimer ce qu'il ressent sans jugement. Même si certaines choses peuvent être difficiles à entendre, il est mieux de faire preuve d'empathie. Ne rabaissez jamais un parent devant son enfant, car cela n'aidera pas du tout l'enfant à se sentir mieux. Au contraire, il pourrait ne plus vouloir s'ouvrir à vous dans le futur.


  • Aider l'enfant à avoir du bonheur dans sa vie: Il est primordial qu'un enfant puisse avoir des moments pour se changer les idées et apprendre des façons saines de gérer son stress. Le sport, voir des amis, s'adonner à un passe-temps qu'il aime (dessin, musique, etc.) peuvent aider un enfant à se sentir mieux.


Finalement, si vous vous retrouvez face à un enfant qui a besoin de votre aide, sachez que vous êtes peut-être sa seule option de s'en sortir, alors n'hésitez pas à faire tout en votre pouvoir pour l'aider. Et en espérant que ces astuces vous permettront d'aider un enfant exposé à la violence conjugale s'il vous arrive, un jour, d'en côtoyer un.

6 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout