top of page

Novembre | Signification des fêtes dans le monde

Le mois de novembre est une période riche en célébrations et en traditions à travers le monde. Alors que l'automne atteint son apogée et que l'hiver commence à pointer le bout de son nez, de nombreuses cultures commencent à célébrer des fêtes qui portent une signification particulière pour elles. Dans cet article, nous allons explorer quelques-unes de ces fêtes de novembre, en mettant en lumière leurs origines, leurs coutumes et leur importance culturelle.


Diwali (Inde) : La fête des lumières


Origines et signification : Diwali est une fête très ancienne qui a des racines dans la culture hindoue. Elle tire son nom du mot sanskrit "Deepavali", qui signifie "rangée de lampes". La fête est traditionnellement célébrée sur une période de cinq jours, au mois d'octobre ou de novembre, en fonction du calendrier lunaire hindou. Diwali a de multiples significations et interprétations, ce qui en fait une fête polyvalente et profonde.

  1. La victoire de la lumière sur l'obscurité : Une des significations centrales de Diwali est la célébration de la victoire de la lumière sur l'obscurité et du bien sur le mal. Cette symbolique est liée à de nombreuses légendes hindoues, mais la plus célèbre est celle du retour du roi Rama après sa victoire sur le démon Ravana, marquant ainsi le triomphe du bien sur le mal.

  2. La prospérité et la richesse : Diwali est également associée à la prospérité matérielle. Les familles nettoient et décorent leurs maisons pour accueillir la déesse de la richesse, Lakshmi, qui est vénérée pendant la fête. On pense que sa bénédiction apporte la prospérité financière pour l'année à venir.

  3. La purification de l'âme : Diwali est l'occasion pour les individus de rechercher la purification spirituelle. Cela implique de nettoyer son esprit des pensées négatives, de pratiquer la méditation et de renforcer sa connexion avec Dieu.

  4. La réunion des familles : Comme mentionné dans l'article précédent, Diwali est un moment où les familles se réunissent pour célébrer ensemble. Les membres de la famille allument des lampes à l'huile (diyas), prient ensemble, échangent des cadeaux, et partagent des repas somptueux.

Traditions de Diwali : Les traditions de Diwali varient d'une région à l'autre en Inde, mais certaines coutumes communes incluent :

  • La décoration des maisons avec des rangées de lampes à l'huile (diyas), des guirlandes de fleurs et des dessins au sol appelés "rangoli".

  • Les feux d'artifice qui sont couramment utilisés pour symboliser la victoire de la lumière sur l'obscurité.

  • Les gens qui portent de nouveaux vêtements pour la fête, symbolisant le renouveau.

  • La préparation de plats sucrés et salés spéciaux pour les festins familiaux.

  • Les prières et les chants religieux qui sont offerts dans les temples ou à la maison.


Jour des Morts (Mexique) : La célébration de la vie


Origines et signification : Le Jour des Morts est une célébration qui remonte à l'époque préhispanique au Mexique, notamment chez les civilisations aztèques et mayas. À l'origine, cette fête était liée à la récolte de maïs et avait un caractère cérémoniel. Cependant, avec l'arrivée du christianisme en Amérique latine, le Jour des Morts s'est fusionné avec la fête catholique de la Toussaint (le 1er novembre) et de la Fête des Morts (le 2 novembre), créant ainsi une célébration unique.


La signification du Jour des Morts est de célébrer la vie de ceux qui nous ont quittés et de les honorer en se souvenant d'eux. Contrairement à ce que le nom pourrait laisser penser, il s'agit d'une fête joyeuse qui célèbre la mémoire des défunts. On croit que pendant cette période, les âmes des défunts reviennent parmi les vivants pour une courte visite. Les familles mexicaines préparent des autels, des offrandes, et organisent des rituels pour accueillir les âmes de leurs proches et leur montrer leur amour et leur respect.


Célébrations et traditions : Les célébrations du Jour des Morts sont marquées par plusieurs traditions et rituels distincts :

  1. Les autels (Ofrendas) : Les familles créent des autels à la maison, sur lesquels elles disposent des photographies des défunts, des bougies, des encens, des objets personnels, des croix en sel, des calaveras en sucre (crânes en sucre), des fleurs (surtout des soucis orange, appelées cempasúchil), de la nourriture, et des boissons préférées des défunts. Ces autels sont richement décorés et servent de lieu de mémoire et de connexion avec les âmes des défunts.

  2. Les cimetières : Les familles se rendent dans les cimetières pour nettoyer, décorer et embellir les tombes de leurs proches. Ils y allument des bougies, des encens et apportent de la nourriture pour les défunts. Les cimetières deviennent des lieux de réunion joyeuse où les familles partagent des anecdotes, des chansons et des prières.

  3. Le pain des morts (Pan de Muerto) : C'est un pain sucré en forme de crâne ou de croix, généralement décoré de sucre ou de grains de sel. Il est traditionnellement préparé pour le Jour des Morts et partagé en famille.

  4. Calaveras et calacas : Des calaveras, qui sont des poèmes humoristiques ou satiriques sur la mort, ainsi que des calacas (squelettes), sont couramment utilisées dans les décorations et les œuvres d'art liées au Jour des Morts.

  5. Des défilés : Certaines régions du Mexique organisent des défilés appelés "Desfiles de Catrinas" avec des participants déguisés en calacas et calaveras, ainsi que des chars allégoriques.


Guy Fawkes Night (Royaume-Uni) : Le feu de la conspiration


Origines et histoire : Le Guy Fawkes Night tire son nom de Guy Fawkes, l'un des conspirateurs derrière la "Conspiration des Poudres". La conspiration avait pour but de faire exploser le Parlement britannique et de tuer le roi protestant, Jacques Ier, pour rétablir la suprématie catholique en Angleterre.


Guy Fawkes était l'un des conspirateurs chargés de veiller sur la poudre à canon entreposée sous le Parlement. La conspiration a été découverte lorsque des responsables du gouvernement ont reçu une lettre anonyme les avertissant du complot. Guy Fawkes a été arrêté le 5 novembre 1605 alors qu'il se trouvait dans la cave du Parlement, à proximité des barils de poudre à canon.


La célébration du Bonfire Night : Pour commémorer la découverte de la Conspiration des Poudres et l'échec de l'attentat, les Britanniques ont commencé à allumer des feux de joie le 5 novembre 1605, la nuit même de l'arrestation de Guy Fawkes. Cette tradition s'est perpétuée au fil des siècles et est devenue le Guy Fawkes Night, ou Bonfire Night.


Signification de la fête : Le Guy Fawkes Night a évolué au fil des siècles, passant d'une célébration de la défaite de la conspiration à une commémoration de la préservation de la monarchie et de l'État britanniques. Il est important de noter que la signification de la fête est de célébrer l'échec d'un complot visant à déstabiliser le gouvernement, et non de glorifier la figure de Guy Fawkes lui-même.


Aujourd'hui, le Guy Fawkes Night est largement perçu comme une célébration historique, culturelle et festive. Il est souvent associé aux traditions de l'automne et est l'occasion pour les familles de se réunir, d'admirer les feux d'artifice et de profiter des feux de joie. Cette célébration unique reflète l'histoire et la culture britanniques, tout en offrant un spectacle spectaculaire à ses participants.


Thanksgiving (États-Unis et Canada) : La fête de la reconnaissance


Origines et histoire : L'origine du Jour de l'Action de Grâces remonte aux premiers colons européens arrivés en Amérique du Nord. Les Pèlerins, qui étaient des colons anglais venus à bord du Mayflower en 1620, ont célébré la première action de grâce en 1621. Ils ont organisé un festin pour remercier Dieu pour la récolte abondante qui leur avait permis de survivre à leur première année en Amérique. Les Amérindiens locaux, notamment les Wampanoag, ont également été invités à participer à cette célébration.


Cependant, le Jour de l'Action de Grâces n'est pas devenu une fête nationale officielle aux États-Unis avant le 19e siècle. La présidente américaine Abraham Lincoln a proclamé une journée nationale de remerciement en 1863, en pleine Guerre civile, pour encourager l'unité nationale et la gratitude envers Dieu pour les bénédictions reçues.


Au Canada, le Jour de l'Action de Grâces a également des origines coloniales, mais il a été célébré pour la première fois en 1578, lorsque l'explorateur britannique Martin Frobisher a organisé un festin pour remercier Dieu d'avoir survécu à son voyage vers le Nouveau Monde.


Célébrations et traditions : Le Jour de l'Action de Grâces est célébré de différentes manières aux États-Unis et au Canada, mais certaines traditions communes incluent :

  1. Le festin de Thanksgiving : Le repas de Thanksgiving est au cœur de la célébration. Il comprend généralement de la dinde rôtie, de la farce, de la purée de pommes de terre, de la sauce aux canneberges, des légumes, des patates douces, de la tarte à la citrouille, et d'autres plats traditionnels. Le repas est souvent copieux et partagé en famille.

  2. Le pardon du Président : Aux États-Unis, il est de tradition que le président pardonne un dindon lors d'une cérémonie à la Maison-Blanche, sauvant ainsi le dindon de l'abattage.

  3. Défilés : De nombreux endroits organisent des défilés de Thanksgiving, dont le défilé de Thanksgiving de Macy's à New York, l'un des plus célèbres.

  4. Football : Le football américain est un élément traditionnel des festivités de Thanksgiving, avec des matchs de la NFL diffusés à la télévision.

  5. Bénévolat : De nombreuses personnes consacrent du temps à faire du bénévolat dans des refuges, des soupes populaires ou d'autres organisations caritatives pendant la saison de Thanksgiving.

Signification de la fête : Le Jour de l'Action de Grâces est une fête de gratitude et de réflexion. Les familles se réunissent pour célébrer leur amour, leur lien familial, et exprimer leur reconnaissance pour les bonnes choses de la vie, y compris la nourriture, la santé et le bonheur. C'est aussi une période où l'on se souvient des origines coloniales de la fête et de l'importance de la coexistence pacifique entre les colons et les autochtones dans l'histoire de l'Amérique du Nord.


Loi Krathong (Thaïlande) : La fête des lanternes flottantes


Origines et histoire : Loi Krathong a des origines anciennes, remontant au Royaume d'Ayutthaya (1350-1767), une période où l'Empire thaïlandais prospérait. La fête aurait été inspirée par une tradition bouddhiste de rendre hommage à Bouddha en lançant des lanternes dans le ciel. En outre, elle s'est mêlée à des coutumes locales d'offrandes à la déesse des eaux.


Célébrations et traditions : La célébration de Loi Krathong est caractérisée par plusieurs coutumes et rituels spécifiques :

  1. Lanternes flottantes (Krathong) : Le cœur de la fête consiste à fabriquer et à lancer des krathong, des petites embarcations flottantes traditionnelles faites de feuilles de bananier tressées, décorées avec des fleurs, des bougies allumées et parfois de l'encens. Ces krathong sont délicatement déposés dans les rivières, les lacs ou les étangs.

  2. Lanternes volantes (Khom Loi) : En parallèle aux krathong, de nombreuses lanternes volantes en papier, appelées "khom loi," sont lancées dans le ciel. Ces lanternes flottent doucement dans l'atmosphère nocturne, créant un spectacle céleste magique.

  3. Prière et méditation : Les célébrants offrent des prières et des vœux tout en lançant les krathong et les lanternes. La fête est l'occasion de méditer sur le passé, de se libérer des soucis et des préoccupations, et de purifier l'esprit.

  4. Musique et danse : Loi Krathong est souvent accompagnée de musique et de danses traditionnelles, ajoutant une atmosphère festive à la célébration.

  5. Concours de beauté des Krathong : Dans certaines régions, des concours sont organisés pour élire le plus beau krathong, encourageant ainsi la créativité artistique.

Signification de la fête : La signification profonde de Loi Krathong est liée à la gratitude envers l'eau, une ressource vitale en Thaïlande, ainsi qu'à la purification de l'âme. Les lanternes flottantes symbolisent le relâchement des soucis et des préoccupations, ainsi que le lâcher-prise. Les Thaïlandais croient que cette célébration permet de se débarrasser du malheur et d'attirer la chance et la prospérité.


Loi Krathong est également une occasion de renouveler les liens familiaux et de se réconcilier avec les autres. La beauté de cette fête réside dans sa combinaison d'éléments culturels, religieux et esthétiques qui créent une atmosphère unique et paisible.


Conclusion


Ces fêtes de novembre, bien que différentes dans leur nature et leur signification, partagent toutes un élément commun : celui de rassembler les gens, de célébrer la vie, de renforcer les liens familiaux et de perpétuer des traditions anciennes. Chacune de ces célébrations offre un aperçu de la diversité culturelle et de l'humanité qui se reflète à travers le monde, nous rappelant que, malgré nos différences, nous partageons tous un désir commun de célébrer et de trouver un sens à la vie.

Comentários


bottom of page