Rechercher
  • cdfmepat164

Syndrome anxio-dépressif | C'est quoi?

Vous (ou un de vos proche) sortez de chez le médecin avec un diagnostic de trouble anxio-dépressif, mais vous ne comprenez pas qu’est-ce que c’est réellement. Vous ne comprenez pas d’où ça vient, quels sont les symptômes et qu’est-ce que vous pouvez faire pour vous aider à aller mieux. Eh bien, nous sommes là pour vous aider.


Définition du syndrome anxio-dépressif


Tout d’abord, il faut savoir que le syndrome anxio-dépressif est la jonction de deux troubles qui peuvent être diagnostiqué l’un sans l’autre, soit l’anxiété et la dépression. Ce sont deux troubles psychologiques qui se différencient par les émotions et les sensations qu’ils nous font vivre.


1. L’anxiété provoque la peur. C’est un trouble émotionnel qui se caractérise par un sentiment d’insécurité et par une sensation d’inquiétude démesurée en lien avec un sujet ou un évènement précis. Cela vient déstabiliser la personne dans sa routine et dans son organisation à un tel point que, parfois, la personne devient incapable de bouger et incapable de continuer de faire ce qu’elle était en train de faire.


Les troubles anxieux génèrent des comportements :

  • D’évitement;

  • D’hypercontrôle;

  • De procrastination.


Ça devient difficile pour la personne souffrante de prendre des décisions et de résoudre des problèmes. C’est alors qu’elle va se laisser envahir par la peur et qu’elle va se mettre à paniquer pour n’importe quelles petites choses tels que décider quoi manger pour souper, ou encore, décider de quel jour faire son lavage.


2. La dépression provoque la tristesse. La dépression, quant à elle, est une maladie psychique qui se caractérise par des perturbations de l'humeur tels que :



  • La tristesse profonde;

  • La perte de plaisir et de motivation;

  • La perte d’énergie;

  • Le repli sur soi.


Selon la triade cognitive dépressive de Beck, on retrouve trois types de pensées négatives chez une personne en dépression :


  1. Une faible estime de soi;

  2. Des pensées négatives sur le monde et son entourage;

  3. Une incapacité à se projeter dans le futur.


Le syndrome anxio-dépressif est un trouble qui vient fondamentalement perturber le fonctionnement normal de la personne qui le vit. La personne peut même en venir à se poser des questions sur qui elle est réellement et ne plus retrouver ses repères.


Il y a plusieurs symptômes à surveiller pour ces 2 troubles; en voici quelques-uns.


Symptômes trouble anxieux

  • Peur intense et durable

  • Sentiment d'inquiétude en permanence

  • Nervosité, irritabilité et impulsivité

  • Troubles physiques (sentiment d'oppression, mal de ventre, nausées et vertiges)

  • Troubles de l'endormissement

  • Troubles alimentaires (augmentation de l'appétit avec des grignotages ou diminution de l'appétit avec une perte de poids)

  • Difficulté de concentration

  • Douleurs chroniques

  • Fatigue


Symptômes trouble dépressif

  • Sentiments de tristesse et de solitude

  • Faible estime de soi, idées noires, voire suicidaires

  • Baisse de l'élan vital

  • Perte du plaisir et de l'envie

  • Sommeil non-récupérateur, réveil précoce

  • Troubles alimentaires (perte d'appétit ou hyperphagie)

  • Problèmes d'ordre sexuel

  • Douleurs chroniques

  • Fatigue


Maintenant que l’on en connait un peu plus sur le syndrome anxio-dépressif, comment peut-on s’en sortir? Si vous êtes déjà allez chez le médecin, il vous a probablement prescrits des antidépresseurs et un(e) psychologue, ce qui est prouvé comme étant le moyen le plus efficace en cas de troubles anxio-dépressifs. Mais, vous pouvez aussi essayer de changer quelques petites choses par vous-même pour vous aider à briser ce cercle vicieux de négativité dans lequel vous êtes pris.


Comment je peux m’aider à aller mieux?


  1. Prendre une pause dans la journée pour respirer. De préférence, prenez le temps de respirer un peu l’air frais de l’extérieur. Essayer d’inspirer et d’expirer en comptant jusqu’à 8 à chacune des étapes.

  2. Maintenir des bonnes relations sociales. Appelez un(e) ami(e), passez voir vos parents en revenant du travail, prenez le temps d’avoir une bonne discussion avec votre partenaire, etc. Nous sommes tous humains, nous avons besoin de contacts sociaux dans la vie pour se sentir vivant. Si vous pensez ne pas être capable, demander à vos proches de vous appelez ou d’aller vous voir. Parfois, le premier pas est difficile, mais après, ça va vous avoir fait du bien d’avoir eu ce contact avec quelqu’un.

  3. Bien se nourrir. Et suffisamment! On ne le répétera jamais assez, une alimentation saine est la base du bien-être. C’est une source d’énergie essentielle pour que le corps continue de bien fonctionner. Alors on fait attention à ne pas manger trop de sucre ni trop de gras.

  4. Éviter la consommation d’alcool, de tabac et de drogues. Tout d’abord, l’alcool est un dépresseur et il agit sur le système nerveux des gens qui le consomme en venant engourdir le cerveau et ralentir le fonctionnement du corps. Alors assurément, il n’est pas conseillé pour une personne déjà dépressive. Pour ce qui est des drogues et du tabac, c’est plus du côté anxiogène que l’on vient faire des dommages, car la drogue vient exciter la personne qui en prend. Résultat : Plus d’anxiété.

  5. Prendre le temps de se reposer et bien dormir la nuit. Il est bon d’avoir une routine de sommeil avec une heure fixe au lever et au coucher. Si c’est difficile à faire, au moins essayer d’avoir votre 8 heures de sommeil par jour est l’idéal. Et si vous êtes fatigués dans la journée, permettez-vous de faire une sieste. Il ne faut pas vous brûler non plus! *Si possible, essayer de ne plus regarder d’écran 1 heure avant de se coucher. Ça aide beaucoup à mieux s’endormir.


Bien sûr, la recommandation première reste d’en parler à son médecin généraliste dès que les symptômes apparaissent, car plus on attend, plus ça peut être dur de revenir à votre état normal.


Si vous sentez que vous rencontrez des difficultés à faire les petites choses du quotidien, que la fatigue s’installe, que vous n’avez plus envie de rien et que vous vous jugez négativement, ces signaux doivent vous alerter! C’est important!


N’attendez pas pour prendre rendez-vous avec un professionnel de santé. Celui-ci vous prendra en charge et vous proposera un traitement adapté en fonction de votre situation, ce qui vous permettra de sortir au plus vite de cet épisode de dépression.

259 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout