Rechercher
  • cdfmepat164

Estime de soi | Trucs et astuces

Dernière mise à jour : 24 mars

Est-ce que ça vous arrive de :

  • Vous sentir coupable de prendre du temps pour vous?

  • Négliger vos besoins ou dépasser vos limites pour prendre soin des autres?

  • Ravaler vos émotions pour ne pas déplaire?

  • Accepter des choses qui ne vous conviennent pas pour ne pas décevoir?

  • Vous empêchez de faire ce que vous aimeriez vraiment par peur du jugement?

  • Vous dire que n’en faites pas assez? Et continuer d’en faire malgré les signaux que votre corps vous envoie?

  • Vous autocritiquer, vous dévaloriser, douter de vous?

Avouez que ça ne vous rend pas la vie facile de penser comme ça. Eh bien, il y a une solution à cela et c’est l’estime de soi. Certes, on en parle souvent, mais qu’est-ce que c’est réellement l’estime de soi?


L’estime de soi, ça ne se travaille pas


Premièrement, l’estime de soi, ça ne se travaille pas. Pas directement du moins. C’est plutôt un résultat.


C’est un peu comme la santé. On ne peut pas dire : « Aujourd’hui, je vais travailler ma santé. » En revanche, on peut faire une activité physique, bien manger ou boire beaucoup d’eau. Et en faisant cela un peu à chaque jour, on atteindra un résultat, soit : une meilleure santé.


Avec l’estime de soi, c’est un peu la même chose. En adoptant des habitudes psychologiques saines, c’est là que vous réussirez à bâtir votre estime. Mais quelles sont ces habitudes psychologiques à adopter?


Habitudes psychologiques

Ces habitudes sont réparties en 7 groupes :


1. Vous traitez avec bienveillance :

  • Apprendre à dire non

  • Être à l’écoute de ses émotions

  • Accepter de ne pas être parfait(e)

  • Se féliciter (même des plus petits exploits)

  • Faire preuve de compassion envers soi-même

2. Vous entourez des bonnes personnes pour vous : car les personnes que l’on côtoie, sont le reflet de qui nous sommes.


3. Être fidèle à vos émotions

4. Être fidèle à vos besoins

5. Être fidèle à vos limites

6. Être fidèle à vos valeurs

7. Être fidèle à vos rêves et inspirations


L’important, c’est de se respecter dans tout ça.


L’estime de soi, ça n’a pas d’âge


Peu importe votre âge ou votre passé, vous avez le choix de bâtir ou rebâtir votre estime de soi à tout moment.


Vous croyez que votre passé difficile a tué votre estime et que vous ne pouvez plus rien y faire aujourd’hui? C’est faux. Tout est encore possible.


Même si l’environnement dans lequel vous avez grandi ne vous a pas appris à développer votre estime. Même si, au contraire, il vous a appris à négliger vos besoins et à ravaler vos émotions. On ne peut pas blâmer le passé sur quelque chose que l’on peut bâtir dans le présent et dans le futur. C’est notre responsabilité maintenant! Et on a le pouvoir. Tout le pouvoir.


Et que vous ayez 20, 40, ou 60 ans, c’est possible de développer de bonnes habitudes psychologiques. Il n’est jamais trop tard. Jamais.


Le cercle vicieux de la fausse estime de soi


Malheureusement, il faut faire attention à une chose et c’est le cercle vicieux de la fausse estime de soi!


Fausse estime #1 : Être trop généreux à s’en oublier soi-même.


L’estime de soi, la vraie, repose toujours sur l’être, la personne que vous êtes au fond de vous. C’est en vous respectant que vous bâtissez votre estime. Si pour vous sentir valable, vous avez besoin de donner, et que ce n’est jamais assez, votre estime de soi repose alors peut-être sur la générosité. C’est là qu’il y a un danger. Parce que si ça vous arrive régulièrement de négliger vos propres besoins et de dépasser vos limites pour prendre soin des autres, ça cache surement un problème d’estime de soi.


Ce n’est pas pour dire que la générosité n’est pas une bonne qualité, de là tout le contraire. Mais « trop » c’est comme « pas assez » et, dans ce cas, si nous ne sommes plus généreux pour les bonnes raisons, c'est certain que nous n'en tirerons pas d'avantages.


Fausse estime #2: Toujours être la personne la plus performante, mais à quel prix?


Encore une fois, l’estime de soi repose sur le respect de vous-même, de vos émotions, valeurs, besoins, etc. Si pour vous sentir valable, vous avez besoin de « faire », de « réussir » et que ce n’est jamais assez, votre estime de soi repose alors peut-être sur la performance. Et ça c’est un autre danger.


C’est important de savoir s’arrêter quand c’est le temps et se dire : « Ce n’est peut-être pas parfait, mais c’est satisfaisant »


Fausse estime #3 : Laisser le jugement des autres vous affecter et vous changer pour mieux correspondre aux « standards de la société ».


Changer pour se faire aimer de tout le monde peut se faire de deux façons.

  1. L’expression « être beige », vous connaissez? Eh bien cela veut dire de ne pas nécessairement exprimer ses vraies émotions, c’est d’atténuer ses couleurs pour ne pas froisser personne. C’est comme si on voulait juste se retrouver dans le mieux; sans que les gens nous adorent, sans que les gens nous détestent non plus.

  2. Une autre expression : « Se transformer en caméléon ». Cette expression veut dire que quand vous vous retrouvez avec des gens, vous incarnez un peu leur façon d’être, d’agir, ce qu’ils aiment… sans laisser place à ce que vous vous aimez vraiment.

Malheureusement, ce sont deux attitudes qui font en sorte que vous allez perdre l’estime de la personne la plus importante dans votre vie; vous-même!


Chaque fois que vous ne restez pas fidèle à vous-même pour plaire aux autres, vous perdez un peu d’estime de vous. Tandis que chaque fois que vous vous respectez, vous en gagner.


Il ne faut juste pas commencer le cercle vicieux d’avoir besoin de l’approbation des autres pour s’aimer, car plus nous allons avoir besoin des autres, moins nous allons nous respecter et plus on va avoir besoin des autres pour se sentir mieux.


Fausse estime #4 : L'obsession de l'apparence pour se sentir bien.


C’est correct de vouloir se trouver beau ou belle, mais ça ne devrait jamais être une condition à se trouver valable. Il n’y a rien de mal à prendre soin de son corps et de sa santé, à se soucier de son apparence et à aimer se montrer sous son meilleur jour. Mais si vous constatez que votre estime en dépend, ça se pourrait que vous soyez pris(e) dans le cercle vicieux de l’apparence.


Chaque fois que vous vous parlez durement à propos de ton corps, vous perdez des points d’estime. Chaque fois que vous vous chicanez concernant votre alimentation ou vos entraînements physiques, vous perdez des points d’estime. Chaque fois que vous vous comparez aux autres, vous perdez des points d’estime.


Mais comment briser la chaîne?

  1. En arrêtant de se sentir coupable de sauter un entraînement;

  2. En arrêtant de se faire des commentaires désobligeants sur son physique à chaque fois que vous croisez un miroir;

  3. En arrêtant de se comparer à tout le monde en trouvant ce qu’il y a de mieux chez l’un et chez l’autre;

  4. En arrêtant de se sentir mal de commander du resto; etc.


Conclusion


Bref, il y a plusieurs fausses estimes, mais rappelez-vous que la vraie estime est celle qui vous rendra le plus heureux(se), celle qui vous fera vous respecter et vous aimer un peu plus. L’estime de soi, on la bâtit à tous les jours. C’est un choix que l’on peut faire à chaque matin. Et c’est le plus beau cadeau que l’on peut s’offrir.


En espérant que vous réussirez tous et toutes à bâtir ou rebâtir votre estime de vous-même.


Pour notre part, nous continuerons à vous guider du mieux que l’on peut pour que votre vie soit la plus belle possible à vos yeux.

48 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout