Rechercher
  • cdfmepat164

Le mouvement « Body Positive », le connaissez-vous?

Dernière mise à jour : 24 mars

L’histoire derrière ce mouvement

Son nom anglais donne une indication de son origine. Et oui! Le mouvement est issu des États-Unis. Mais qui l’a créé et pourquoi est-il en train de se répandre dans le monde entier? Sûrement parce qu’il traite d’un sujet qui nous interpelle tous : le rapport au corps, à la beauté et à l’estime de soi. Le mouvement « Body Positive » a été créé par Connie Sobczak et Elizabeth Scott à la suite des troubles de l'alimentation de la sœur de Connie à l’adolescence qui a malheureusement mené à son décès.


La mission du « Body Positive »

Le but du mouvement est de renforcer l’estime de soi, apprendre à accepter la diversité et intéresser les gens à d’autres sujets que seulement les normes de beauté. Mais est-ce que le mouvement Body Positive n’a que des qualités? Analysons le tout ensemble.


Les bienfaits du mouvement

Amener les gens à aimer leur corps comme il est et à accepter le corps des autres nous semble tout à fait louable. En plus, le mouvement permet de mettre de l’avant des corps qui n’étaient pas souvent montrés dans les médias, mais qui ont toujours été visibles dans la rue.


Mais est-ce que tout le monde peut réussir à aimer son corps?

Pour les gens qui ont passé leur vie à ne pas aimer leur corps, c’est difficile de s’accepter du jour au lendemain. Plusieurs femmes ont commencé à culpabiliser, car elles ne réussissaient pas à s’aimer au naturel.


En effet, la plupart des femmes sont d’accord avec l’idée ‘’d’aimer leur corps’’. Pourtant, plusieurs femmes ne se sentent pas capables d’appliquer cette mentalité dans leur vie quotidienne.


Si vous vous reconnaissez, ne vous sentez surtout pas coupables. Ce serait dommage de passer de la culpabilité de ne pas être dans les standards de beauté véhiculés dans les médias à la culpabilité de ne pas réussir à aimer son corps! Le but de tout cela est de se sentir mieux, pas de se sentir coupable. On doit faire preuve de bienveillance envers soi-même et faire de petits pas vers l’acceptation de soi.


Certaines femmes pourraient aussi se sentir davantage interpellées par un autre mouvement : Le « Body Neutrality » .


Mais qu’est-ce que le Body Neutrality?

Le Body Neutrality est un mouvement qui ne prône ni le positif, ni le négatif d’un corps, juste d’avoir une attitude neutre à son égard. Certaines femmes trouvent ce mouvement bien rafraichissant après des décennies passées au culte du corps! Et si on arrêtait de parler autant de son corps et de ceux des autres? Et si on adoptait un regard neutre à son égard à la place? Sans bodyshaming et sans bodypositivity.


Qu’est-ce que ça veut dire concrètement?

Ça signifie qu’on n’ignore pas notre corps;

On ne regarde pas le corps des autres de travers;

On ne déteste pas notre corps;

On n’est pas nécessairement fous de notre corps non plus;

On est juste neutre par rapport à tout cela;

On se donne une petite pause quoi!


Le conseil principal du mouvement de « Body neutrality »


Vivre avec son corps dans le respect. Tout simplement.


À force de moins penser à notre corps, on peut réussir à le rendre moins important à nos yeux. Avec moins de temps accordé au culte du corps, on peut alors développer d’autres aspects de notre vie et pourquoi pas s’adonner à de nouvelles passions. Cela ne signifie pas pour autant de délaisser sa santé. Mais une petite poutine de temps en temps n’a jamais fait de mal à personne. Tout est dans l’équilibre.


Respecter son corps serait donc synonyme de prendre soin de lui, mais sans lui accorder trop d’attention.


L’évolution de l’image du corps à travers le temps

Saviez-vous que la taille moyenne d’une femme lorsque vient le temps de magasiner des pantalons est de 10 ou 12. Alors comment se fait-il que les médias aient toujours diffusé en majorité des images de mannequins ne dépassant jamais la taille 6? À force de toujours voir cette taille, normal de finir par croire que c’était la norme.


Combien de femmes et de jeunes filles se sont comparées aux images (souvent retouchées) des médias. Beaucoup trop selon vous? Et cela concerne les femmes de toutes tailles. Ce n’est pas parce qu’une femme est mince qu’il faut déduire qu’elle se sent bien dans sa peau.


Heureusement, le bien-être et l’estime de soi, ça se cultive et ça s’apprend.


Quelques trucs pour développer l’estime de soi, se sentir bien dans son corps et ressentir du bien-être


  1. Tenir un journal de ses qualités

  2. Trouver au moins une chose qu’on aime de son look (couleur de nos yeux, nos cheveux, notre style, notre démarche, nos mains etc.) et apprendre à mettre en valeur cet élément si on le souhaite

  3. Prendre soin de sa santé plutôt que de se concentrer sur le corps en misant sur de bonnes heures de sommeil et de l’activité physique qui nous plaît comme prendre une marche avec son chien.

  4. Essayer de voir ce qui est beau chez chaque personne…et s’accorder la même bienveillance. Fini les jugements inutiles!

  5. Ne pas oublier que personne n’est parfait

  6. Faire entrer la gratitude dans sa vie en s'exerçant à trouver un élément positif dans chaque journée.


Et n'oubliez pas, qu’en cas de besoin, vous pouvez toujours consulter le service Info-Social au 811 ou un psychologue. Que pour les troubles alimentaires, vous pouvez communiquer avec la ligne d’écoute ANEB Québec (1-800-630-0907). Et que pour les jeunes, il y a toujours Tel-Jeunes (1-800-263-2266).


Et vous, avez-vous des trucs concernant votre estime de soi?





20 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout