Rechercher
  • cdfmepat164

Quel type de solitaire êtes-vous ?

La solitude, qu'on l’aime ou qu'on la déteste, on pourrait tous gagner à l’apprivoiser.


La solitude : pour le meilleur et pour le pire !

On a souvent entendu l’impact négatif que peut avoir la solitude sur la santé mentale et physique. Mais saviez-vous que la solitude a aussi des vertus ?


La solitude permet de (effets positifs) :

  • Laisser libre cours à notre créativité

Les artistes vous le diront, c’est souvent lorsqu’ils se retrouvent seuls qu’ils trouvent leur inspiration!

  • Se ressourcer

Faire une pause en solo. Surtout lorsqu’on a une vie très occupée. Un pause peut s’avérer très salutaire, même s’il s’agit d’une pause de courte durée en prenant un bol d’air frais.

  • Refaire connaissance avec soi-même

Êtes-vous parfois si occupés que vous avez l’impression de ne pas trouver le temps pour prendre soin de vous ? La solitude permet de faire le point sur nos besoins et nos ressentis.



La pandémie : apprendre à être seul

Pour la plupart d’entre nous, la pandémie nous a contraint à réduire nos contacts sociaux. Privés de contact avec l’extérieur et loin de nos distractions habituelles, nous nous sommes retrouvés face à nous-mêmes. Certains ont appris à être bien seuls alors que d’autres se sont sentis très démunis.


Le bien-être est d’abord à l’intérieur de soi

Il est certain que notre état de santé mentale et physique influence grandement notre rapport avec la solitude. Par exemple, il est plus difficile de trouver la solitude plaisante lorsque notre état de santé exige l’aide d’autrui.


Cependant, une personne qui se sent bien dans sa peau arrivera probablement à se sentir bien autant seule qu’en compagnie de d’autres personnes. Une chose est certaine, pour être bien avec les autres, il faut d’abord être bien avec soi.


À l’inverse, une personne qui a un mal-être intérieur pourra ressentir de la détresse qu’elle soit seule ou en groupe. **Si vous sentez de la détresse psychologique, n’hésitez pas à communiquer avec Info-Social au 811.


Se sentir seul…même dans une foule

Avez-vous déjà ressenti un sentiment de solitude même en présence de d’autres personnes ? Ce sentiment peut survenir lorsqu’on se sent incompris, en présence de personnes avec qui nous n’avons pas d’affinités ou si on traverse une période plus difficile.


Il faut alors être bien connecté à ce que l’on ressent et prendre action pour se sentir mieux en cherchant l’aide appropriée à nos besoins.


Mieux vaut être seul que mal accompagné

Que pensez-vous de cet adage ? Certaines personnes vous diront qu’elles préfèrent être seules et en paix plutôt qu’en présence d’une personne avec qui elles ont une relation toxique par exemple. Et c'est vrai! Pourquoi s'infliger du mal lorsque l'on peut être mieux seul(e). **Vous pouvez toujours appelez Sos violence conjugale au 1-800-363-9010 en cas de besoin.


La solitude même chez les jeunes

D’ailleurs, il semble qu’une des causes de la solitude chez les jeunes soit liée aux déceptions relationnelles qui font en sorte qu’une personne pourrait avoir tendance à s’isoler par la suite. **Les jeunes vivant de la détresse peuvent aussi appeler Tel-Jeunes au 1-800-263-2266.


Solitude par choix ou par dépit : là est le secret !


En effet, la solitude peut être vécue beaucoup plus positivement si elle est choisie que si elle est subie. Par exemple, une personne qui a une vie très occupée pourrait choisir de se ressourcer en s’accordant un moment de solitude à la maison ou au spa. En revanche, une personne âgée qui se retrouve isolée faute de pouvoir se rendre à des activités peut ressentir beaucoup de déception.

**Pour connaître les possibilités de transport adapté, vous pouvez appeler au 211 en tout temps.


Voici des questions essentielles à se poser :

  • Quelle est la place qu’occupe la solitude dans ma vie ?

  • Est-ce que je vis de la solitude par choix ou non ?

  • Quels sont mes besoins qui me poussent à vouloir plus ou moins de solitude ?

  • Que puis-je faire pour mettre davantage ou avoir moins de solitude dans ma vie ?

  • Quelles sont les activités qui me font sentir bien lorsque je suis seul ?

  • Quelles sont les personnes et les organismes à ma disposition pour m’aider à trouver des solutions pour améliorer ma qualité de vie?

** Vous pouvez toujours appeler 211 pour connaître les ressources de votre secteur.


Changer ce que l’on peut et s’adapter au reste

En résumé, pour améliorer notre rapport à la solitude, il faut :

  • Prendre action pour cultiver notre bien-être intérieur par la détente, le rire, l’activité physique, le yoga, la pensée positive;

  • Demander l’aide nécessaire à notre état de santé physique et psychologique ;

  • Rester bien connectés à nos besoins ;

  • Déterminer quelle place nous souhaitons que la solitude prenne dans notre vie ;

  • Prendre action pour changer ce qui ne nous convient pas;

  • Trouver le moyen de s’adapter à ce que nous ne pouvons pas changer. Par exemple, si l’état physique d’une personne limite les possibilités de sortir, la personne pourrait s’informer sur les ressources disponibles afin de contrer l’isolement en appelant le 211.


Des trucs pour dire bye-bye à la solitude

Si vous ressentez le besoin d’augmenter vos contacts sociaux, vous pouvez toujours :

  • Appelez le 211 pour connaître les ressources de votre secteur pour contrer l’isolement ou pour trouver des activités.

  • Vous inscrire à un cours donné par un organisme communautaire. Cela vous permettra de connaître de nouvelles personnes et de profiter de certaines activités gratuites ou à bas prix.

  • Devenir bénévole ou demander l’aide d’un bénévole en contactant l’Association bénévole de Pointe-aux-trembles : 514-645-1264 ou le Centre d’action bénévole de Montréal : 514-842-3351

  • Appelez une ligne d’écoute comme la ligne Info-social au 811 ou consultez toutes les lignes d’écoute disponibles.


Des trucs pour avoir plus de moments en solitude

Si vous souhaitez plus de moments de solitude, car vous sentez le besoin de vous ressourcer, vous pouvez toujours :

  • Vous réveillez au moins une heure avant le reste de la maisonnée. Cela vous permettra d’avoir un moment bien à vous pour lire, méditer ou préparer votre journée.

  • Allez prendre une marche seul.

  • Prendre un rendez-vous avec vous-mêmes une fois par semaine et faire ce qui vous plaît.

  • Vous permettre de dire non à certaines invitations.

  • Prendre une journée de congé.


"La solitude n’est pas l’absence de compagnie, mais le moment où notre âme est libre de converser avec nous et de nous aider à décider de nos vies" - Paulo Cohelo


On vous souhaite de tout cœur de vous retrouver et d'être capable d'être autant bien seul(e) qu'accompagné(e).


44 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout