Rechercher
  • cdfmepat164

L'égoïsme | Bon ou mauvais ?

Dans notre société aujourd'hui, nous avons tendance à voir l'égoïsme comme un ennemi. Et c'est normal si l'on regarde sa définition de base: une préoccupation excessive pour son propre intérêt au détriment de ceux des autres et de la communauté.


Mais bien que l'égoïsme est un défaut qui est mal vu par la grande majorité, il peut aussi être considéré comme une qualité dans certains cas.


5 avantages de l'égoïsme


1- Plus facile de laisser les autres vivre leur vie comme ils le veulent: Si on s'occupait davantage de nous-même plutôt que des autres, moins de personnes seraient malheureuses. En effet, car qui de mieux pour s'occuper de soi-même que soi-même? Au lieu d'attendre après les autres pour être heureux(se), pourquoi ne pas s'y attarder soi-même? Ainsi, si vous apprenez à définir vos objectifs et ce qui vous rend heureux(se), vous pourrez plus facilement aider les autres à le faire. Parce que si vous êtes heureux, votre entourage le sera certainement plus aussi.


2- Plus facile d'assumer ses responsabilités et de prendre sa vie en main: La plupart des gens rejettent la faute de leur malheur sur les autres et pensent que leur bien-être dépend du monde extérieur. Tandis qu'en étant plus égoïste, on n'a pas à attendre que les autres nous viennent en aide, car on sait qu'on peut compter sur nous-mêmes. C'est d'assumer la responsabilité de tout ce que l'on entreprend incluant son bonheur. Autrement dit, on fait notre propre malheur, mais notre propre bonheur aussi.


3- Plus facile d'avoir confiance en soi: Le principal défaut des gens est de trop souvent anticiper la réaction des autres. Ils se privent de faire telle ou telle chose par peur de ce que l'entourage ou la personne en face pourrait penser. Or souvent, on a une idée totalement erronée de ce qu'il va se passer dans la réalité. Il faut arrêter d'essayer de penser pour les gens et il faut se faire confiance.


4- Plus facile d'être réaliste et de s'avoir renoncer: C'est important d'identifier ce que l'on veut vraiment dans la vie, même si ce n'est pas toujours facile. Parfois, à force de s'éparpiller et de se laisser vivre, on en oublie de se concentrer sur l'essentiel. Même que certaines personnes ne réfléchissent pas à ce dont elles ont vraiment envie par peur de l'échec par exemple. Une fois que l'on a identifié ses besoins et ses buts, on peut agir en conséquence.


5- Plus facile de gagner du temps: Les gens sont tout le temps débordés et, parfois, c'est comme s'ils n'ont pas le temps de rien faire. La raison principale de cela est que nous avons de la difficulté à identifier ce qui est important pour nous. Alors souvent, on esquive ce qui nous tient plus à cœur en disant qu'on n'a pas le temps, qu'en en réalité, on met ce temps-là sur des choses moins importantes. Il ne faut pas perdre de vue qu'un millier de futilités ne peuvent pas remplacer une seule chose qui compte pour nous. Et, à la fin de la journée, même si on a l'impression d'avoir fait beaucoup de choses, le sentiment d'insatisfaction aura toujours le dessus.


Si ce qui compte le plus pour vous est de finir un dossier au bureau, concentrez vous uniquement sur ce dossier jusqu'à ce que vous l'ayez terminé. Débranchez votre téléphone s'il le faut, refusez d'aller prendre un café avec vos collègues et osez dire non si on vous demande de faire autre chose. Vous l'aurez fini largement en temps et en heure et vous aurez certainement encore du temps pour faire autre chose. Autrement dit, vous aurez gagné du temps et accompli ce qui était important pour vous.



L'égoïsme bien tempéré


Plusieurs études ont montré que les personnes grandissent de leurs motivations égoïstes et persévèrent davantage dans les associations caritatives. À l’inverse, les individus plus tournés vers les autres dépendent tellement d'un groupe que s’ils n’obtiennent pas suffisamment d'approbation, ils sont déçus et renoncent plus facilement que les personnes dites "égoïstes". Se soucier de soi est psychologiquement sain. Ce qui ne l’est pas, c’est de ne se soucier que de soi ou de ne pas s’en soucier suffisamment et se sacrifier en permanence.


7 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout